Démarrage des travaux de l’atelier régional sur « L'Observation de la Terre : outil d’aide à la décision dans la gestion de l’eau et des ressources naturelles en Afrique du Nord », organisé par le projet GMES&Africa-Consortium OSS-AN, 19-21 oct. 2022

Décideurs, chercheurs, experts et représentants du secteur privé se sont réunis aujourd’hui pour échanger sur les enjeux stratégiques et institutionnels relatifs à la valorisation du rôle des techniques géospatiales dans la conception, la mise en œuvre et le suivi des stratégies et programmes de développement durable.

La session d’ouverture a été marquée par des interventions de haut niveau qui ont porté sur des questions liées à la thématique de l’atelier et auxquelles les échanges et les tables rondes apporteront des réponses.

Lors de son intervention, Mme Ndeye Fatou MAR, Coordinatrice du Département Terre et 2e Conseillère du SE de l’OSS a insisté sur l’importance de la mise à disposition des données issues des sciences et des technologies spatiales aux parties prenantes concernées par la gestion durable des ressources naturelles et l’adaptation au changement climatique.

M. Philipe Ankers, représentant du bureau sous régional de la FAO, a exprimé l’engagement de son organisation à appuyer la mise en œuvre du projet GMES&Africa.

Le colonel Nizar Tabia Chef d’unité au Centre National de la Cartographie et de la Télédétection (CNCT), a insisté sur l’importance de renforcer le partenariat entre les différentes parties prenantes du projet.

M. Anas Omrane Directeur du Centre Régional Africain des Sciences et Technologies de l'Espace en Langue Française basé au Maroc (CRASTE- LF), a mis l’accent sur le rôle du centre dans le renforcement des connaissances des utilisateurs finaux et dans l’amélioration des compétences opérationnelles sur les techniques de cartographie des cultures en utilisant des approches d'apprentissage basées sur l'OT.

Dr. Hédi Gashout, Directeur du Centre Régional de Télédétection des Etats de l’Afrique du Nord (CRTEAN), a noté que les inventions dans le domaine des technologies et des sciences spatiales impactent les différents aspects de notre vie.

Les sessions ont été officiellement ouvertes par Dr. Tidiane Ouattara, Coordinateur du programme GMES&Africa, qui a rappelé qu’il fallait tirer parti des outils de lutte contre le changement climatique et la dégradation des terres que nous offre la science.

vous pouvez lire

 Journée mondiale de l’Afrique – 25 mai 2024 - Pour des « Journées » meilleures et une Afrique plus résiliente ! 🌱

Journée mondiale de l’Afrique – 25 mai 2024 - Pour des « Journées » meilleures et une Afrique plus résiliente ! 🌱

Aujourd’hui, pour célébrer la Journée mondiale de l’Afrique, faisons un retour…

>Lire plus
 L'Observatoire du Sahara et du Sahel clôture, à Nouakchott, la 30e session de son Conseil d'Administration, 25 avril 2024

L'Observatoire du Sahara et du Sahel clôture, à Nouakchott, la 30e session de son Conseil d'Administration, 25 avril 2024

La 30e session du Conseil d’Administration de l’Observatoire du Sahara…

>Lire plus
 L'OSS participe activement à l'atelier de renforcement des capacités sur les mécanismes de règlement des différends dans le contexte de la finance climat, Casablanca, 14-18 avril 2024

L'OSS participe activement à l'atelier de renforcement des capacités sur les mécanismes de règlement des différends dans le contexte de la finance climat, Casablanca, 14-18 avril 2024

L'OSS, représenté par Mme Essia Dziri, Cheffe de la Division des Affaires…

>Lire plus