Signature d'un accord APICA avec le soutien du GCF, 30 août 2023

Signature d'un accord APICA avec le soutien du GCF


L'Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS) a signé le mercredi 30 août 2023, un accord de subvention de 10 millions de dollars avec Ajuda de Desenvolvimento de Povo para Povo Guinea Bissau (ADPP-GB) sous l'égide du Secrétariat d'Etat à l'Environnement et à la Biodiversité. Cette signature reflète les efforts conjoints des deux institutions pour lancer leur tout premier projet d'adaptation au changement climatique financé par le Fonds vert pour le climat en Guinée-Bissau pour une période de cinq ans.
 

Améliorer la résilience climatique et la sécurité alimentaire des populations les plus vulnérables, à travers la diffusion de systèmes de production agricole plus adaptatifs, est au cœur des préoccupations du projet Adaptation des systèmes de production agricole dans les zones côtières du nord-ouest de la Guinée-Bissau (APICA GNB). Mis en œuvre par l'OSS, l'entité d'accès direct du GCF, et exécuté par l'ADPP-GB, ce projet bénéficiera les communautés des zones côtières d'Oio et de Cacheu en Guinée-Bissau, afin d'améliorer leur résilience aux impacts du changement climatique.


Lors de la cérémonie, le Secrétaire Exécutif de l'OSS, M. Nabil Ben Khatra, a remercié les principaux partenaires du projet, en particulier le Secrétariat d'Etat à l'Environnement et à la Biodiversité et l'ADPP-GB en sa qualité d'entité d'exécution. M. Ben Khatra s'est déclaré particulièrement satisfait du processus de consultation mené sur le terrain, qui permettra de mettre en œuvre le projet en gardant les bénéficiaires des régions d'Oio et de Cacheu au centre et en les impliquant en tant que principaux utilisateurs finaux. 


M. Asger Nyrup, Président du Conseil d'Administration de l'ADPP GB a fait une brève introduction sur le projet en mettant en exergue ses impacts et en soulignant l'importance des résultats attendus. Il a également souligné l'importance d'adopter une démarche basée sur une large consultation des populations locales et une approche ascendante pour parvenir à ces résultats. 
 

Mme Grace Eunhye Lee, spécialiste économique et financier, Division de l'atténuation et de l'adaptation, représentante du GCF, a félicité tous les partenaires présents à la cérémonie pour leur dévouement et leur persévérance tout au long de la phase de formulation de ce projet jusqu'à cette cérémonie. Elle a également souligné que le projet APICA GNB permettra au GCF, par l'intermédiaire de l'OSS qui est l'entité accréditée, d'avoir l'une des interventions les plus importantes dans la région avec un impact réel en termes d'adaptation au changement climatique. Elle a également indiqué qu'il s'agit du premier projet du GCF en Guinée Bissau.


M. Lourenco Antonio Vaz, représentant du secrétaire d'État à l'environnement (Secretaria de Estado do Ambiante e biodiversidade) a quant à lui remercié les partenaires pour leurs efforts de même que l'OSS pour son leadership dans le cadre de l’élaboration du projet. Il a ajouté que les défis auxquels la Guinée-Bissau est confrontée aujourd'hui nécessitent une action urgente pour aider les communautés les plus vulnérables.


M. Vaz a également exprimé l'appréciation du ministère sur le choix des zones d'intervention du projet, car il ciblera les communautés les plus affectés et renforcera leur résilience pour lutter contre les impacts du changement climatique. Enfin, le secrétaire permanent a renouvelé l'engagement du gouvernement de Guinée-Bissau à soutenir la mise en œuvre du projet.
La cérémonie, qui s'est déroulée à distance, a été animée par Mme Victoria Maia, coordinatrice du programme Humana People to People (HPP).

Le projet APICA GNB soutiendra 82 450 bénéficiaires directs, dont 70 % sont des femmes (soit 4,6 % de la population du pays). Il mettra également l'accent sur l'adaptation des écosystèmes par la restauration des forêts côtières de mangrove et assurera la sécurité alimentaire grâce à la riziculture.


Divers partenaires nationaux soutiendront la mise en œuvre du projet sur le terrain, notamment : Le ministère de l'Agriculture, la Direction générale des ressources en eau, l'Instituto Nacional do Ambiente, l'Instituto da Biodiversidade.


Dans le cadre de sa stratégie 2030, l'OSS continue de soutenir les pays africains à travers ses différents axes, et plus particulièrement en ce qui concerne le GNB APICA, en leur permettant d'accéder au financement climatique dans le cadre de leurs efforts pour lutter contre le changement climatique.

vous pouvez lire

 Une délégation de l'OSS, reçue par Dr. Hosam Shawky, Président du Desert Research Center au Caire, 25 février 2024

Une délégation de l'OSS, reçue par Dr. Hosam Shawky, Président du Desert Research Center au Caire, 25 février 2024

Une délégation de l'OSS, dirigée par Mme Khaoula Jaoui et incluant M. Steve…

>Lire plus
 L'Observatoire du Sahara et du Sahel participe au 5ème Forum Méditerranéen de l'Eau, 5-7 février 2024, Tunis

L'Observatoire du Sahara et du Sahel participe au 5ème Forum Méditerranéen de l'Eau, 5-7 février 2024, Tunis

Ce matin, le 5ème Forum Méditerranéen de l'Eau a entamé ses travaux avec pour…

>Lire plus
 Side event officiel à la COP28UAE: de l’incubation au financement de l’adaptation, 11 décembre 2023

Side event officiel à la COP28UAE: de l’incubation au financement de l’adaptation, 11 décembre 2023

L’Observatoire du Sahara et du Sahel a organisé un side-event intitulé "De l’…

>Lire plus