"La valorisation des services écosystémiques" : premier panel thématique de la conférence internationale sur les écosystèmes africains

La valorisation des services écosystémiques fait l’objet du premier panel thématique de la conférence internationale sur les écosystèmes africains. Cette session est présidée par M. Ahmed Djoghlaf, Ancien Secrétaire Exécutif de l'UNCBD et Vice-Président du COS de l'OSS et modérée par M. Nabil Ben Khatra, Secrétaire Exécutif de l’OSS.  

Le débat est richement animé par les panélistes qui font le plaidoyer du capital naturel africain et appellent à l'action pour sa restauration. 

M. Djoghlaf insiste sur la valeur de la biodiversité (Apport des baleines et des verres de terre), invitant à vivre en harmonie avec la nature. La conscientisation écologique est le nouveau défi de l’humanité, dit-il. 

Mme Yamna Djellouli, enseignante-chercheure à l’Université du Mans, nous parle de l'importance des arbres en évoquant "Le barrage vert de l'Algérie" et "La Grande Muraille Verte" et cite : Le désert ne se raconte jamais, il se vit.

M. Didier Tidjani, Enseignant-Chercheur, Membre du COS de l'OSS, évoque la dégradation des terres incitant à taxer l’utilisation des services écosystémiques pour financer leur restauration. 

M. Emmanuel Fourmann, de l’Agence Française de Développement, exprime l’ambition de formuler, à travers les expertises africaines, des politiques publiques éclairées sur les enjeux de la biodiversité. 

M. Jo Mulongoy, Président de l’Institute for Enhanced Livelihoods et membre du COS de l'OSS, propose une marche à suivre pour une Afrique prospère dont la transformation socioéconomique repose sur sa riche et unique biodiversité. 

M. Augustin Joiris, rappelle la conférence de Rio et le slogan : penser global, agir local. Il décortique la nécessité d’éveiller les citoyens à la conscience de la valeur socioéconomique des écosystèmes.

M. Laurent Sedogo, Directeur Exécutif de la Fondation DREYER et membre du COS de l'OSS, relève l’importance de l’implication des populations locales et dresse un mode d’action concis, reposant sur une approche systémique de la Gestion des Ressources Naturelles. La session se termine ainsi, avec une note d’un remarquable optimisme reconnaissant l’efficience des services écosystémiques sous réserve de bonne gouvernance.

vous pouvez lire

 Nouvelles perspectives pour l’amélioration de la connaissance et le renforcement de la résilience de la Djeffara tuniso-libyenne

Nouvelles perspectives pour l’amélioration de la connaissance et le renforcement de la résilience de la Djeffara tuniso-libyenne

D’une surface d'environ 10 000 km2, la plaine de la Djeffara tuniso-libyenne…

>Lire plus
 Lancement de la publication “West African Land Cover Reference System (WALCRS)” - Rome, 26 juillet 2022

Lancement de la publication “West African Land Cover Reference System (WALCRS)” - Rome, 26 juillet 2022

La dégradation des terres n'entraîne pas seulement une réduction de la production…

>Lire plus
 Desertif’actions(D’A) lance le 4e concours international de dessins de presse. Les candidatures sont acceptées jusqu’au 20 août 2022.

Desertif’actions(D’A) lance le 4e concours international de dessins de presse. Les candidatures sont acceptées jusqu’au 20 août 2022.

Le sommet international Désertif’Actions (D’A 22) se tient à Montpellier (France…

>Lire plus