Panel thématique 4 : La bonne gouvernance des ressources en eau pour faire face au stress hydrique

Le dernier panel de la conférence internationale traite de la bonne gouvernance des ressources en eau pour faire face au stress hydrique. Il est présidé par M. Mathieu Vasseur, Directeur Régional de l’AFD (Rabat), qui évoque le changement climatique perçu à partir de la fenêtre des bailleurs de fonds, comme il dit. Il définit, en effet, le réchauffement, comme facteur d’accentuation du stress hydrique. L’accès à l’eau et à l’assainissement est un marqueur très fort d’inégalité entre les milieux urbains et les milieux ruraux, affirme-t-il par ailleurs. C’est ce qui nécessite la mobilisation internationale pour une gouvernance participative des ressources. 

M. Jean François Donzier, Secrétaire Général honoraire du Réseau International des Organismes de Bassin – RIOB et membre du COS de l'OSS, nous présente la gestion intégrée des ressources en eau qui compte la satisfaction, de façon globale, des demandes légitimes et raisonnées et prend en considération l’épuration des rejets, le recyclage et la préservation des écosystèmes.  

La contribution de M. Khatim Kherraz, ancien Secrétaire Exécutif de l'OSS, attire l’attention sur la nécessité de mettre en place une base de données actualisée et d’engager les moyens humains et financiers indispensables à la bonne gouvernance, pour remédier au stress hydrique. Il rappelle qu’il ne faut pas perdre de vue l’essentiel en ne se focalisant que sur l’urgent. La connaissance de la réalité de nos ressources est le seul moyen de les gérer et de les préserver, affirme-t-il.  

 M. Mokhtar Bzioui, expert auprès du Conseil Mondial de l’Eau et membre du COS de l'OSS, nous expose les pénuries d’eau annoncées, d’après le World Resources Institute via The Economist Intelligence Unit et enchaîne avec des modèles de prévision des ressources en eau et des schémas représentant la gestion de l’offre et de la demande.   

Mme Atika Ben Maid, chargée de projets Eau et Energie (AFD Egypte), nous révèle l’étendue et la nature du soutien des bailleurs de fonds à la réponse aux défis, notamment en termes de stress hydrique dans les zones non conventionnelles en Egypte et en Jordanie.  

M. Hamadi Habaieb, Directeur Général du Bureau de la Planification et des Equilibres Hydrauliques (Tunisie), insiste sur l'importance de centraliser toutes les données se rapportant aux ressources en eau et leur fluctuation dans une seule structure.  

La communication de M. Callist Tindimugaya, Commissaire à la Direction de la Gestion des Ressources en Eau, de la Planification et de la Régulation de l’Ouganda, traite de la bonne gouvernance des ressources en eau faisant face au stress hydrique en étalant les principales problématiques d’eau et d’environnement dans ce pays. 

Lors de cette quatrième session de débat, M. Abdel Kader Dodo, Coordinateur du Département Eau à l’OSS, assure la modération des allocutions.  

vous pouvez lire

 Nouvelles perspectives pour l’amélioration de la connaissance et le renforcement de la résilience de la Djeffara tuniso-libyenne

Nouvelles perspectives pour l’amélioration de la connaissance et le renforcement de la résilience de la Djeffara tuniso-libyenne

D’une surface d'environ 10 000 km2, la plaine de la Djeffara tuniso-libyenne…

>Lire plus
 Lancement de la publication “West African Land Cover Reference System (WALCRS)” - Rome, 26 juillet 2022

Lancement de la publication “West African Land Cover Reference System (WALCRS)” - Rome, 26 juillet 2022

La dégradation des terres n'entraîne pas seulement une réduction de la production…

>Lire plus
 Desertif’actions(D’A) lance le 4e concours international de dessins de presse. Les candidatures sont acceptées jusqu’au 20 août 2022.

Desertif’actions(D’A) lance le 4e concours international de dessins de presse. Les candidatures sont acceptées jusqu’au 20 août 2022.

Le sommet international Désertif’Actions (D’A 22) se tient à Montpellier (France…

>Lire plus